Informations pour le patient

PNF : Récupérer la mobilité au quotidien. Vivre mieux !  

Comment savez-vous que vous êtes assis?

Comment se fait-il que votre main puisse manipuler la souris de l’ordinateur ?

Généralement, on se pose ces questions lorsque le mouvement devient plus difficile ou n’est plus possible. C‘est ici que la PNF a sa place! 

Comment arrive-t-on à bouger ?

La coordination entre le cerveau et les muscles est nécessaire pour chaque mouvement et chaque posture du corps; d’une part pour contrôler le mouvement, d’autre part pour le percevoir. Celle-ci se fait principalement d’une manière inconsciente et automatique.

 

La perception; le corps dispose de différents organes sensoriels tels que le nez, les yeux, les oreilles et la peau. Chacun de ces organes possèdent des récepteurs, dits extérocepteurs, qui nous permettent de recevoir des informations sur notre environnement.

 

Il existe également des récepteurs dans nos muscles, nerfs, articulations et ligaments, dits propriocepteurs. Ces propriocepteurs nous permettent de percevoir comment notre corps bouge et s’il bouge et où il se trouve dans l’espace. Par ce biais, nous savons p.ex. si notre genou est tendu ou fléchi, si nous sommes assis droit ou courbé, comment nos mains bougent, et cela sans que nous ayons besoin de les observer.

La communication entre le cerveau et les différentes parties du corps se fait via nos nerfs. L’approche thérapeutique PNF stimule cette interaction entre le cerveau, les nerfs et les mouvements/postures des différentes parties du corps.

PNF est l’abréviation de Facilitation Proprioceptive Neuromusculaire, traduit de l’anglais. Cette approche thérapeutique stimule et active tous ces récepteurs susmentionnés. Donc, grâce à l’interaction entre les nerfs et les muscles, le système neuromusculaire est sollicité permettant de faciliter les mouvements de la vie quotidienne. Par exemple, suite à une chirurgie de la hanche, du genou, du dos ou suite à un accident vasculaire cérébrale (AVC), le système neuromusculaire peut être perturbé. Les conséquences potentielles pourraient être que certains mouvements ne peuvent plus se faire ou seront limités, à tel point de ne plus pouvoir effectuer les activités de la vie quotidienne de manière adéquate ou seul.

Comment se déroule l’approche thérapeutique PNF ?

L’approche thérapeutique PNF a pour but d’améliorer le contrôle postural et les mouvements conscients et inconscients du patient. Elle inclue également la stimulation des fonctions vitales telles que la respiration, la mastication, la parole et la déglutition.

 

Chaque traitement PNF débute par un examen subjectif (ressenti du patient ) et objectif (analyse des mouvements et postures possibles du patient). Le thérapeute et le patient fixent ensembles les objectifs du traitement en incluant les fonctions et activités que le patient souhaiterait améliorer ou réapprendre, la maitrise des douleurs ou le choix de moyen auxiliaire le cas échéant.

 

En stimulant des activités telles que de sortir du lit, marcher ou monter et descendre les escaliers, le thérapeute vise à rendre le patient indépendant pour les activités de la vie quotidienne (AVQ).

 

Lors d’une séance PNF, le thérapeute élabore un programme d’entrainement individuel ciblé aux problèmes du patient, La coordination entre les différents groupes musculaires est mise en avant. Pour stimuler activement le patient dans le traitement, le thérapeute utilise des résistances manuelles dans le but d’activer ses extérocepteurs et propriocepteurs de manière ciblée. Ceci permet au patient de améliorer ou à réapprendre des mouvements et/ou son contrôle postural, comme par exemple :

  • Se maintenir en équilibre

  • Se tenir en position assise avec assurance et sans douleur

  • Se lever d’une chaise ou d’un lit

  • Marcher d’une manière assurée dans/en dehors de la maison

  • Monter/descendre les escaliers

  • Avoir une préhension grossière et fine (dextérité de la main)

  • Réaliser les activités de la vie quotidienne (AVQ) ;

  • S’habiller/se déshabiller d’une manière autonome

  • Se brosser les dents, faire la vaisselle, arroser les fleurs,…

  • Manger

  • Déglutir

  • Parler

  • Respirer

A qui s’adresse l’approche thérapeutique PNF ? 

L’approche thérapeutique PNF est adaptée aux personnes ayant des problèmes neuro-musculo-squelettiques et vise à ce qu’elles puissent bouger d’une manière sûre, autonome et sans douleurs. Le traitement PNF peut s’appliquer pour des problèmes ou pathologies suivants :

  • Sclérose en plaques (SEP)

  • Syndrômes de Parkinson

  • Lésions médullaires

  • Traumatisme crânio-cérébral (TCC)

  • Accident vasculaire cérébral (AVC)

  • Affections rhumatologiques

  • Lombalgies

  • Cervicalgies

  • Problèmes posturaux

  • Chirurgies orthopédiques (p.ex. prothèse hanche/genou/épaule) ou du dos

  • Accidents du sport

L’efficacité de la PNF est prouvée et soutenue par de nombreuses études. Pour plus de renseignements, consultez le site IPNFA®-CH (ipnfa.ch) et ( ipnfa.org).

Vous pouvez également obtenir des informations au sujet de la PNF auprès des thérapeutes ayant suivi une formation postgrade en PNF.

 

 

Où trouver un thérapeute pratiquant le PNF?

Veuillez trouver une liste de noms sur le site IPNFA®-CH.